Ambiance néo bistrot pour ce petit resto devant le petit palais des glaces. Le phare du Canal, rue du faubourg du temple. Une brasserie- bar qui remplit bien son rôle. Ma copine et moi sommes placées sur une table basse ronde et confortablement installée sur de gros fauteuils effet vieillot-baroque. A l'étage, une autre salle après avoir monté l'escalier en colimaçon.Une salade géante avec oeuf poché , ou un bar au fenouil? Une tartine poilane ou un boeuf bourguignon? On hésite et on hésite encore plus lorsque le serveur sorti de Tony & guy nous apporte le tableau en bois des plats du jour: bonne idée car généralement je n'arrive pas à voir le tableau noir accroché au mur ou devant l'entrée et que je ne prend pas la peine de mettre mes lunettes ou de me lever...

Un service rapide, pour les clients qui vont voir l'empiafée, Maxime ou ma colocataire est encore une garce ce soir là. Nos plats arrivent sur de grandes assiettes blanches et ont l'air gargantuesques. Un tartare de boeuf deja assaisonné ( dommage mais très bien fait) avec sa salade et des potatoes(Des potatoes un peu carbonisées, gros hic de l'histoire) pour moi, un demi poulet fermier pour ma copine, géant. Le mojito sans alcool est miamesque. Il vaut bien celui du charlie birdy. Ma foi, nous sommes satisfaites.

Service jeune, pas toujours très aimable, il n'a pas aimé ma reflexion sur les frites, je pense . Les prix, plus que raisonnables, entre 10 et 15 euros le plat, et le coktail vraiment pas cher à 7 euros. Un point negatif: le pain, j'aurai préféré quelque chose de rustique, ou quelque chose de la boulangerie au moins!

En conclusion, n'hésitez pas à vous arreter dans ce bistrot si vous allez au théatre avant ou après, sinon ne traversez pas Paris pour y manger!

Retour au phare du canal cette fois ci pour un aftershow après la 250ème de l'empiafée... en parlant de ce show, courey y, Christelle est très fraiche, tonique et présente quelque chose de très drole, accompagnée de son pianiste. Une perle. Là, la brasserie c'est transformée en boite branchée, accueillant Edouard ( oui, celui du loft), Maxime, et autre people inconnus, ainsi que nombreux attachés de presse. Du vin et du champagne coulant à flots, des petits feuillletés puis arrive la star, à qui l'on offre son bien mérité gateau d'anniversaire. Bien sympathique.

Une dernière virée à la brasserie après " ma colocataire est encore une garce", une pièce bien marrante. Un cadeau d'anniversaire pour une copine de la fac. Ce soir là, les plats du jour sont sauté de veau marengo, papillote de saumon et st jacques, brochette de boeuf au 2 poivres. J'opte pour un tartare de saumon et des pommes sautées, toujours aussi carbonisées, déçevant alors que les frites ont une belle tete! Le tartare est énorme, le poisson est frais, on sent beaucoup le goût de l'oignon cru mais c'est pas mal. Les autres prendront une salade " petite faim", aux lardons, oeuf poché, pas mal non plus. Les plats du jour valent le coup. La présentation est toujours soignée.Nous nous abrutissons avec les clips de MTV sur l'écran plasma et nous blablatons sur ...la medecine, la medecine et entre les deux nos critiques sur la pièce. Le service est rapide, mais on sent qu'ils sont un peu géné par ce groupe de 16 personnes! Ils ne doivent pas être habitué...